L'appel du matin

Exercice

Pratiques de rentrée

Chaque rentrée voit resurgir tout un tas de rituels scolaires, parmi lesquels l’appel tient une bonne place (sans parler des fiches et divers documents à compléter !).

L’appel se répète ensuite quotidiennement, et plusieurs fois par jour au collège, révélant au fil du temps toute une palette d’humeurs : de la légèreté à la lassitude, de la rigueur à la nonchalance…

Dans le film « le RYE, la rencontre du yoga et du monde de l’éducation » (2014) visible sur ce site, Philippe Filliot évoque un important changement dans sa façon de faire l’appel des élèves, suscité par la pratique du yoga : la respiration. Un professeur qui respire donne de la solennité à ce moment banal, administratif, et le plus souvent ennuyeux ; ce changement d’attitude du professeur peut permettre une véritable prise de conscience de la présence de chacun.

Voici 3 courtes pratiques adaptés aux différentes tranches d’âge : 3 à 6 ans, 6 à 11 ans et 11 à 18 ans.

L’appel pour les 3-6 ans

Bonjour les indiens !

Objectifs :

Pour tous :

donner une place et valoriser la présence de chacun

Pour l’adulte :

mémoriser les prénoms

Pour les élèves :

porter attention aux autres élèves du groupe en mémorisant leur prénom, coordonner un mouvement collectif : voix + geste

Déroulement, préparation et précautions :

lorsque les enfants de 3 à 6 ans arrivent en classe, ils quittent le cocon
familial pour entrer dans le milieu scolaire qui devient leur second milieu de vie. Voici un petit
exercice de transition qui peut les aider à se sentir bien dans le groupe et qui fait office d’appel. Bien
préparer le matériel : se munir du bâton, et d’une craie pour matérialiser le cercle en le traçant au
sol, ce qui facilitera la mise en place du groupe dans l’espace et évitera le chahut si prompt à surgir.
Les enfants sont assis en rond en tailleur comme de petits indiens, l’objet choisi est placé au centre
Au départ les dos sont plutôt ronds, la tête est baissée : ils sont de petits indiens ; ils redressent le
dos, le dessus de la tête se rapproche du plafond : ils sont de grands indiens ; répéter 5 fois.
Debout toujours en cercle, un enfant se place au centre prend le bâton ; ses camarades dos droit
comme les grands indiens, prononcent son prénom tous ensemble en tendant les bras vers lui, il
retrouve sa place dans le cercle et il transmet le bâton à son voisin qui va se placer au centre à son
tour, les autres prononcent son prénom en tendant les bras au centre… etc.
Selon le nombre d’enfants présents ; éventuellement faire passer la moitié du groupe et l’autre un
peu plus tard dans la journée. Les plus timides peuvent rester à leur place dans le cercle !

Lien avec le yoga traditionnel :

Dans de nombreuses traditions, le cercle représente une organisation évoquant le cycle, il donne
aussi une place équitable à chacun qui peut être vu et entendu.

Prolongements :

Le dessin ou la fabrication d’un bâton de parole, du totem
Le coloriage d’un mandala adapté à la situation
La confection du mandala du groupe avec un cercle des prénoms

Matériel :

un petit totem ou un bâton de parole, une craie

Moment :

matin, accueil

Lieu :

la classe ou la salle de psychomotricité

Durée :

15’

L’appel pour les 6-11 ans

Je m’appelle…

Objectifs :

Pour tous :

valoriser la présence de chacun

Pour l’adulte :

mémoriser les prénoms des élèves

Pour les jeunes :

porter attention aux autres élèves du groupe, mémoriser les prénoms

Déroulement, préparation et précautions :

le matériel est prêt à être utilisé sur la table, sans objet superflu ; ici
une feuille, et des feutres de couleurs. L’attitude corporelle de l’adulte est importante, le dos droit
ainsi qu’il le propose aux élèves, un débit de voix tranquille, une voix posée pour donner les
consignes, le volume peu élevé.
Bien assis le dos droit, chaque enfant inspire et en expirant écrit son prénom sur la feuille qui est
devant lui avec un feutre de la couleur de son choix, tout en le prononçant à voix basse ; plusieurs
fois si le prénom est long.
Chaque enfant vient ensuite inscrire son prénom au tableau en silence et le lit à voix haute à toute la
classe. Si la classe est nombreuse, faire venir les enfants par petits groupes, ils écrivent ensemble,
lisent l’un après l’autre à haute voix.
De retour à leur place, tous les enfants passent un court moment à relire mentalement les prénoms
inscrits au tableau en s’efforçant de se souvenir de la voix de l’élève lui-même.
Chaque enfant retrace mentalement son propre prénom en silence et les yeux fermés.

Lien avec le yoga traditionnel :

L’image mentale favorise la mémorisation et conduit à l’intériorisation par le processus appelé
« retrait des sens ». Les sensations procurées par l’écriture, la prononciation, la lecture du prénom,
donnent des indications qui sont ensuite intériorisées par l’évocation mentale ou souvenir des
sensations procurées.

Prolongements :

Dictée des prénoms
Poésie : création d’acrostiches à partir des lettres des prénoms

Matériel :

stylo-feuille-craie-tableau (ou tableau blanc + feutre)

Moment :

matin, accueil

Lieu :

la classe

Durée :

10’

L’appel pour les 11 ans et plus

Qui est là ?

Objectifs :

Pour tous :

revisiter le traditionnel appel et valoriser la présence de chacun

Pour l’adulte :

prendre sa place d’animateur, donner les premières indications concernant le yoga : placement du corps, conscience du souffle, développement de l’attention

Pour les jeunes :

se redresser, porter attention au souffle, porter attention aux autres élèves du groupe en mémorisant quelques prénoms.

Déroulement, préparation et précautions :

aligner les tables sur les rangées. Si petit groupe les organiser en cercle. Poser une feuille A5 (moitié de feuille A4) et un feutre sur chaque table. Faire reculer la chaise de façon à ne pas heurter la table lorsque les élèves tourneront. Donner les consignes lentement et calmement, prendre des temps de pause.
S’installer sur la chaise le dos droit et les pieds à plat sur le sol, respirer tranquillement. Observer devant soi, le lieu, les objets, relever quelques détails.
En silence écrire en grand son prénom sur la feuille que l’on place devant soi.
Toujours en silence, et sans bouger la chaise, se tourner d’un quart de tour à droite et observer de nouveau lieu et objets. Lire des yeux le ou les prénoms posés sur les tables voisines dans sa rangée ; revenir calmement au centre.
Recommencer de même à gauche ; revenir au centre.
Fermer les yeux un instant et parcourir la salle mentalement. Se remémorer les prénoms lus en situant les personnes de sa rangée, dans l’ordre. Afficher les feuilles en respectant les différentes rangées au tableau.

Lien avec le yoga traditionnel :

Cette pratique favorise aussi un exercice de yoga des yeux relaxant et bénéfiques quand on sait combien ils sont sollicités au cours d’une journée de classe.
La bonne posture, la prise de conscience du souffle, l’attention portée aux autres, constituent autant de jalons que l’on retrouve dans chaque séquence de yoga, ainsi qu’ils sont décrits dans le texte fondateur des yoga-sutras de Patanjali.

Prolongements :

Demander aux élèves d’observer l’affichage de toutes les rangées, puis de fermer les yeux et replacer chacun à sa place.
Demander à chaque élève successivement de présenter son voisin oralement : « je vous présente… »

Matériel :

feuilles A5/feutres/aimants/tableau

Moment :

matin, accueil, début d’année

Lieu :

la classe

Durée :

5 à 10’