Vos questions, nos réponses

Développer un projet de Yoga dans un établissement scolaire

 

VOTRE QUESTION :

Je devais intervenir bénévolement une heure par semaine dans une école. L’inspecteur de circonscription vient de refuser mon intervention. Je vais donc insister et étayer ma demande. Avez-vous, de votre côté, une possibilité d’appuyer ma demande ?

NOTRE RÉPONSE :

Vous avez raison, il faut étayer votre proposition en vous appuyant sur les programmes de l’école et que vous y joigniez votre certificat RYE. Cela étant, l’inspecteur est seul décideur en ce domaine.

 

VOTRE QUESTION :

Le conseiller pédagogique de circonscription réfute le fait qu’il existe des intervenants agréés pour la pratique du yoga en classe et refuse la mise en place d’un projet fondé sur le yoga pour les enfants.

NOTRE RÉPONSE :

Il est fort plausible que des conseillers pédagogiques ne soient pas au courant de l’existence d’un agrément ministériel. Si notre association n’est pas récente (fondée en 1978), l’obtention de l’agrément, lui, date de 2013. Précisons que cela n’entraîne pas le fait que les personnes ayant le certificat RYE soient d’emblée autorisées à intervenir en milieu scolaire, l’inspection est seule juge en ce domaine.

Cependant, se présenter comme personne formée par une association agréée est incontestablement un atout. 

Il faut toutefois préciser qu’il arrive régulièrement que l’inspection refuse que des intervenants extérieurs « entrent » dans la classe pour des contenus qui ne sont pas explicitement inscrits dans le programme, ce qui est effectivement le cas du yoga.  Il faut donc présenter les bénéfices de votre démarche à l’inspecteur en lui expliquant que la pratique de séances de « yoga » ou « relaxation corporelle » encadrées par un intervenant à l’école est réellement souhaitable. Mais, si ces séances se passent en classe, elles seront nécessairement sous la responsabilité de l’enseignant.

 

VOTRE QUESTION :

En perspective d’un entretien pour présenter mon projet, l’inspectrice m’a contacté pour savoir si je pouvais apporter des témoignages d’intervention de professeurs de yoga dans des établissements publics.

Je me permets de solliciter votre expérience et votre savoir pour m’aiguiller dans ma démarche.

NOTRE RÉPONSE :

Vous pouvez trouver des témoignages sur le site internet, dans la rubrique “Développer son projet”.

L’annuaire en ligne vous permet également de repérer des personnes formées au RYE et proches de votre région. La grande majorité de nos adhérents (90 %) intervient en milieu scolaire, majoritairement dans le public. Ils seront ravis d’échanger avec vous sur ce thème d’intérêt commun.

Nous vous conseillons aussi  d’avoir parcouru les programmes (instructions officielles et socle commun : voir sur le site Eduscol) avant votre rendez-vous.

 

VOTRE QUESTION :

Je souhaite mettre en place un projet qui intègre la pratique du yoga en classe. Quels sont les moyens à mettre en œuvre avec les différents professeurs de l’Éducation nationale selon les programmes (ex professeur de sport (conscience corporelle) – SVT (anatomie) – histoire (mythologie, révolution française…). Faut-il un temps partagé par demi-classes pour introduire le yoga à l’école ?

NOTRE RÉPONSE :

Tout dépend de l’accueil que vous réservent les enseignants. S’il est enthousiaste, ce sont eux qui, connaissant leurs programmes, pourront bâtir avec vous des projets communs. S’ils le sont moins, ou tout simplement indifférents, c’est à vous de prendre connaissance des programmes afin de vous montrer plus légitime dans votre proposition de collaboration. Ils apprécieront ce pas vers eux que vous avez raison d’envisager : les projets qui fonctionnent le mieux sont souvent le résultat d’une cohérence entre adultes.

À propos du travail en demi-classes. Si vous avez l’habitude de l’encadrement des jeunes, vous savez qu’il est difficile de travailler avec un groupe entier. Tout dépend de l’organisation de l’établissement, de ses moyens, du cadre des ateliers périscolaires auxquels vous allez participer.

Si c’est en classe, je ne vois pas bien comment faire sauf à mener un projet spécifique à l’école et en lien avec un enseignant particulier.

 

Prendre une assurance

 

VOTRE QUESTION :

Je dois prendre une assurance qui couvre les stagiaires en formation pour enseigner le yoga aux enfants. Cette démarche est nécessaire pour que je puisse enseigner le yoga aux enfants dans le cadre des TAP (temps d’accueil périscolaire), tout en continuant ma formation auprès du RYE. Comment souscrire à ce genre d’assurance ?

NOTRE RÉPONSE :

Le RYE ne délivre pas d’assurance. Vous devez prendre votre propre assurance. Par exemple, à la Maif, il y a des contrats spéciaux pour associations et collectivités…

Sinon, vous pouvez vous affilier à une fédération de yoga en individuel.

 

Conditions pour animer un atelier

 

VOTRE QUESTION :

Faut-il avoir le BAFA pour animer un atelier en périscolaire ?

NOTRE RÉPONSE :

Vous n’avez pas obligatoirement besoin de BAFA pour un atelier périscolaire, même si la structure vous embauche comme animatrice car il y a toujours un quota d’animateurs non diplômés dans les équipes.